Le nom de votre entreprise, votre code postal, votre date de naissance ou le nom de votre chat sont des choix de mots de passe potentiellement dangereux. Voici quelques conseils pour choisir le bon mot de passe et mettre à l’abri vos précieuses données numériques.

« Password », « 12345 », « Monkey », « 0000 »… Voici quelques-uns des mots de passe les plus utilisés au monde. Autant dire qu’avec des choix aussi peu originaux, les équipements informatiques deviennent de véritables passoires ouvertes aux attaques en tout genre. Pourtant, il existe quelques critères faciles à respecter pour choisir un mot de passe efficace.

 

Le nombre de caractères d’un mot de passe

Pour une sécurité maximale, privilégiez un mot de passe à plus de dix caractères. Selon le portail officiel de la sécurité informatique en France, un robot spécialisé mettrait environ une heure pour craquer un mot de passe de huit caractères alors qu’il lui faudrait un mois pour un mot de passe qui en comporte dix. Mieux vaut donc éviter de faire court.

Les types de caractères les plus sûrs

Toujours selon le même portail, le mélange de caractères numériques et de caractères alphabétiques permet une meilleure sécurité du mot de passe. Cette sécurité est d’autant plus renforcée si vous mélangez des lettres capitales et des lettres minuscules.

Ces deux critères peuvent très vite donner des mots de passes extrêmement compliqués et difficiles à retenir. Exemple : h2Z6g22pOOg. Dans ce cas, vous pourriez être susceptibles d’écrire votre mot de passe sur un bout de papier ou sur votre répertoire de Smartphone. Grave erreur ! Vous vous exposeriez alors à des dangers supplémentaires.

Utiliser des moyens mnémotechnique

Heureusement, il existe des moyens mnémotechniques pour choisir et retenir ces mots de passe complexes. Il suffit d’utiliser le son des syllabes formées par les lettres pour fabriquer une phrase facile à retenir. Exemple : 0teLkLi4NiA qui donne « Hotel California » si vous êtes fans des Eagles. Autre moyen, utiliser les initiales d’une phrase de type « Je suis allé en vacances dans le Gard en 2013 » qui donne le mot de passe « JsaevdlGe2013 ».

La diversification des mots de passe

Souvent, nous adoptons le même mot de passe pour différentes utilisations (PC, réseaux sociaux, e-mails, etc.). C’est une pratique à risque ! Un mot de passe n’est efficace que s’il couvre un domaine ou un nombre d’équipements restreint. Ainsi, mieux vaut diversifier ses mots de passe pour contrer au maximum les risques.

Vos mots de passes remplissent-ils ces trois critères ?

Si vous avez besoin d’aide pour optimiser la sécurité de votre ordinateur, Mac, tablette ou smartphone, faites appel à un expert iakaa.