Attention ! Des cybercriminels se font actuellement passer pour la Banque de France auprès des entreprises afin de voler leurs données et avoir accès à leurs informations bancaires. Prétendre être une institution ou une entreprise est un procédé fréquemment utilisé par les fraudeurs. Nous vous avions déjà parlé de l’arnaque des faux techniciens Microsoft et du virus Gendarmerie. Mais cette fois, l’escroquerie vise clairement les entreprises et peut avoir des conséquences désastreuses.

Comment fonctionne l’arnaque « Banque de France » ?

L’escroquerie est très poussée, ce qui la rend d’autant plus difficile à détecter pour un internaute non-averti. Les pirates utilisent non seulement le nom Banque de France, mais également le logo, le numéro de téléphone, l’adresse électronique, pour créer des faux mails et un faux site Banque de France. Il s’agit donc de contacter les entreprises par e-mail ou par téléphone pour les enjoindre à donner leurs informations bancaires. Vous recevez un e-mail avec un message inquiètant signalant de prétendues activités frauduleuses ou inhabituelles sur votre compte en banque. Les pirates vous incitent ainsi à cliquer sur un lien vers un faux site Banque de France sur lequel vous devez remplir un formulaire afin de « régulariser votre situation ». Tout cela sous des allures très officielles pour duper les internautes.

Dans quel but agissent les cybercriminels ?

Les pirates se font passer pour la Banque de France pour vous tendre un piège. Cette arnaque a plusieurs visées.

Voler vos données afin de les revendre.

Détourner de l’argent grâce aux accès à votre compte en banque.

Vous interdire l’accès à vos propres comptes bancaires.

Usurper votre identité.

– Utiliser le réseau de votre entreprise pour envoyer des spams.

– Accéder à votre liste de contacts afin de les arnaquer à leur tour.

Avertissement

/ ! \  Aucune institution ou entreprise quelle qu’elle soit ne vous demanderait de renseigner des informations confidentielles par e-mail. Si vous recevez ce genre de message, soyez sur vos gardes et renseignez-vous avant d’effectuer toute opération.

Comment se prémunir contre ce genre d’arnaque ?

Pour ce type d’attaque, il vaut mieux prévenir que guérir, surtout que dans ce cas, contrairement à certains virus, vous avez la possibilité de vous protéger. Voici quelques mesures simples à appliquer pour protéger vos données.

–          Toujours vérifier l’adresse e-mail de l’expéditeur ainsi que l’adresse du site en quête de fautes de frappe ou d’incohérences.

–          Soyez vigilants à la syntaxe et à l’orthographe. Les pirates sont doués en arnaque mais pas toujours en grammaire.

–          Les sites des administrations sont en https et affichent un cadenas sur votre navigateur. Méfiez-vous si ce n’est pas le cas.

–          Ne vous laissez pas aveugler par un message d’alerte anxiogène et inquiètant. Le but est de vous faire agir le plus rapidement possible sans vous laisser le temps de vérifier.

–          Paramétrez votre messagerie électronique pour limiter les spams. Si vous avez besoin d’aide, contactez un expert iakaa.

Que faire si vous recevez ce mail ?

–          Ne remplissez surtout pas le formulaire proposé.

–          Rendez-vous sur le site de la Banque de France pour vous assurer d’avoir affaire à une arnaque. En effet, la Banque de France a publié une mise en garde ainsi que des instructions.

–          Signalez l’arnaque sur le site du gouvernement.

–          Supprimez le mail au plus vite.