La fin du mois de mai fleure bon la terre battue. Roland Garros, tournois de tennis du Grand Chelem, est un événement très suivi en France. Les matchs se déroulent en journée et sont retransmis en direct sur le web. Qui n’a jamais tenté de suivre discrètement le déroulement d’un match sur son lieu de travail ? La petite balle jaune fait des émules et impacte la sécurité informatique de votre entreprise.

Roland Garros : une menace pour la sécurité informatique

Croyez-le ou non, mais suivre Roland Garros sur votre lieu de travail a  de véritables conséquences sur les performances et la sécurité informatique de votre entreprise. En effet, le visionnage des matchs a un impact sur le réseau et le système d’information de la société.

Mobiliser des ressources utiles.

Regarder une vidéo en streaming utilise 10 fois plus de bande passante que la lecture d’un article en ligne. La Live TV ou le partage de vidéo nécessite d’importantes ressources informatiques de l’entreprise, au détriment de l’activité professionnelle. Le réseau est saturé et les applications fonctionnent plus lentement. Le visionnage intensif de Roland Garros a pour effet de ralentir le réseau informatique.

Un risque de piratage.

En consultant certains sites de diffusion des matchs ou de téléchargements (plus ou moins légaux) vous augmentez le risque de contracter des malwares, spywares ou autres logiciels malveillants. Vous pouvez également voir vos comptes professionnels détournés par des cybercriminels qui cherchent à nuire à la réputation de votre entreprise ou voler des données.

Le tournoi marque une baisse de la productivité.

Cette période de compétition sportive est synonyme dans de nombreuses entreprises de perte de productivité. Cette baisse s’explique bien sûr par la distraction des employés mais aussi par le manque de performance du système informatique induit par le visionnage des matchs de Roland Garros. De nombreux employés ne résistent pas à l’appel de la terre battue et consomment sans vergogne la bande passante de leur entreprise, au détriment de leur travail et de leurs collègues.

Roland Garros au travail : quelles sont les solutions ?

La manière forte (dite : méthode Rafael Nadal).

Cette méthode consiste à réguler l’accès à certains sites depuis les postes de votre entreprise. Il s’agit d’empêcher l’accès à certains sites en particuliers ou à une catégorie de sites (comme les sites de streaming par exemple) grâce à des filtres paramétrables. Vous pouvez également définir noir sur blanc les devoirs des salariés en termes d’utilisation des outils informatiques en rédigeant une charte.

La manière douce (dite : la stratégie Roger Federer)

Certaines entreprises, constatant qu’en effet, un match Djokovic/Murray impacte nécessairement la vie de leur entreprise, ont décidé de jouer franc-jeu. Ces société mobilisent une télévision ou un ordinateur pour diffuser les matchs de Roland Garros en direct et autorisent leurs employés à y jeter un œil de temps à autre. Cette méthode repose sur l’auto-régulation et permet de limiter l’impact du tournoi de tennis sur les performances humaines et informatiques de l’entreprise.

En tant qu’employé, que risquez-vous ?

Assis à votre bureau, vous avez bien envie de connaître le score du dernier quart de finale femme mais vous hésitez… Sachez que suivre un événement sportif sur son lieu de travail n’est pas un motif de licenciement sauf si vous ignorez les avertissements de votre hiérarchie. Dans ce cas effectivement vous serez soumis à des sanctions. En effet, selon votre contrat de travail, vous devez consacrer votre temps à votre activité. Il est néanmoins toléré de regarder quelques échanges. « Tout est question de respect. Il faut considérer que les gens sont adultes et responsables », rappelle Jean-Paul Charlez, président de l’association nationale des DRH.